Logo de

Marseille – Provence-Alpes-Côte d’Azur – France

  • Informatique
  • Sciences de l’ingénieur

RF, faible consommation, conception de circuit, télé-alimentation

Description

Historiquement, la télé-alimentation a d’abord été appliquée à des systèmes de fortes puissances dans le but de remplacer les différents câbles électriques d’alimentation. Cependant, ce type de projet a perdu en intérêt principalement du fait des faibles rendements obtenus et de la prise de conscience du danger que représentent les ondes électromagnétiques de fortes puissances.

Depuis l’évolution des technologies et la baisse des consommations ont permis de réviser ces objectifs et de nombreux développements industriels visent aujourd’hui à rendre autonomes des objets communicants de plus en plus complexes.

Si la télé-alimentation directe n’est pas envisageable, l’amélioration récente des moyens de stockage rend possible la télé-alimentation d’objets par accumulation d’énergie lors des périodes d’inactivité. Il est ainsi nécessaire de puiser dans l’environnement l’énergie necessaire à l’alimentation de ces sysèmes électroniques communicants. Le travail de thèse consistera à concevoir des circuits de récupération d’énergie multiples pouvant gérer et optimiser de l’énergie provenant de sources RF solaire ou vibrationnelle.

Le travail se deroulera dans le cadre d’un projet européen et nécessitera un travail de conception analogique ultra faible consommation ainsi que la conception de bloc numérique permettant de commander ces systèmes afin que la source de puissance la plus pertinente en fonction de l’environnement soit sélectionnée.

Nature du financement

Contrat doctoral

Précisions sur le financement

Financement assuré.

Présentation établissement et labo d’accueil

IM2NP

L’Im2np est une unité mixte de recherche (UMR 7334) du Centre National de la Recherche Scientifique, associée à deux universités : l’Université Aix-Marseille et l’Université de Toulon ainsi qu’à deux écoles d’ingénieurs : l’Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (Polytech’ Marseille) et l’Institut Supérieur d’Electronique et du Numérique (ISEN). Il est rattaché à trois Instituts du CNRS : l’Institut de Physique, l’Institut de Chimie et l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes.
Regroupant plus de 320 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants et postdoctorants, l’Institut rassemble les compétences nécessaires à la recherche et à l’enseignement en sciences des matériaux, microélectronique et nanosciences. Ses domaines d’expertise couvrent les sciences physique et chimique, les dispositifs, les circuits et les systèmes.
L’équipe RFID Capteurs a pour premier objectif de développer un projet transversal en s’appuyant sur les compétences des équipes du laboratoire. Son but est d’innover et proposer de nouvelles pistes de développement pour la RFID. La réalisation d’un objet technologique, pour démontrer le savoir faire du Laboratoire est sa finalité.
Les projets de recherche concernent principalement le développement de circuits et systèmes pour les applications RFID (13,56 MHz, 900MHz, 2.45GHz). Les compétences de l’équipe s’articulent autour de la conception, d’antennes miniatures, de circuits de récupération d’énergie RF.

Profil du candidat

Candidat Master ou école d’ingénieur.
Connaissance des simulateurs de circuit cadence obligatoire
Connaissance sur les antennes appréciées

Date limite de candidature

23/02/2018

Eléments à fournir pour la candidature

emmanuel.bergeret@im2np.fr

News Reporter
Dr. Lu

发表评论

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

跳至工具栏